Dans les premières pages du "Secret de l'Espadon ", nous découvrons un intrépide agent de l'Intelligence Service (organe de renseignement extérieur britannique) infiltré dans l'armée du despote tibétain BASAM-DAMBU, le Capitaine HASSO alias Z.H.22, qui sera, hélas, vite démasqué et abattu par le redoutable Colonel OLRIK            

Tintin-2_couvAprès avoir surpris l'ordre d'invasion mondiale par les troupes aéroportées de l'Empire Jaune, l'espion s'empresse de rejoindre en voiture ses quartiers pour y communiquer par radio la terrible nouvelle à BLAKE (et MORTIMER), alors dans l'usine secrète de Scaw-Fell, à 7500 kilomètres de Lhassa...           

La couverture du N°2 du Journal TINTIN (3 oct. 1946) met en vedette le Capitaine HASSO >>>

Comme les amateurs de JACOBS le savent, celui-ci a redessiné et remanié les 18 planches initialement publiées dans le journal TINTIN (fin 1946 *1) à l'occasion de la sortie en album du 1er tome du "Secret de l'Espadon "(en 1950), sous-titré "La Poursuite Fantastique ". S'en suit donc des différences sensibles, notamment entre les engins mis en scène... C'est le cas pour le véhicule du Captaine HASSO, sujet de notre petite étude inédite : dans la version originelle, on voit clairement l'avant d'une berline FORD modèle 1946.

Hasso-chevy

Soulignons au passage qu'un examen plus attentif révèle une erreur (étourderie ?) de la part d'E. P. JACOBS (officieusement secondé alors par son ami Jacques VAN MELKEBEKE...), au niveau du volant qui, ici, est implanté à droite ! Or, s'agissant d'une voiture d'origine américaine, il devrait être logiquement à gauche :

 

FORD_46

 

 

 

 

 

 

Dans la version album, nous notons un changement de marque et aussi une montée en gamme - les FORD étant des voitures populaires -, puisque c'est désormais une luxueuse berline BUICK de 1947 qui attend HASSO, similaire donc aux voitures qui transportent OLRIK (modèles berline et "cabriolet" *2) :                                                                                                                     

 

Buick-HassoBuick-47_SW

 

 

 

 

 

 

Au-delà de l'anecdote, cela démontre le perfectionnisme d'Edgar P. JACOBS qui n'a pas hésité à refondre tout le prologue de sa première aventure de BLAKE & MORTIMER, à la fois pour en améliorer le graphisme (et l'uniformiser avec les planches suivantes), l'étoffer visuellement et dramatiquement, et modifier divers aspects (le dessin du Golden Rocket, par exemple...), dans un louable souci de cohérence et d'efficacité... 

1946-Ford-sedan

Buick-47_roadmaster

 

 

 

 

 

 

P.S. : le personnage du Capitaine HASSO, tel que présenté dans l'ixième album dérivé de l'œuvre de JACOBS qui paraît ces jours-ci - le totalement aberrant "Bâton de Plutarque " - avec le slogan mensongé "B. & M., leur première mission ", ne saurait être confondu avec celui du "Secret de l'Espadon", aventure qui est et demeurera l'authentique et unique début de l'extraordinaire saga BLAKE & MORTIMER ! Le reste n'étant qu'affabulation d'un scénariste peu inspiré et irrespectueux qui prétend se substituer à l'auteur original...

(*) 1/ Ces planches sont notamment visibles dans l'incontournable ouvrage de C. Le Gallo "Le Monde d'E.P. Jacobs", ou sur le précieux site du regretté Daniel Bellier :

2/Un prochain article sera consacré à ces fameuses BUICK du "Secret de l'Espadon", et notamment la version décapotable d'OLRIK qui, dans la réalité, n'a jamais existé (en version 4 portes) : de nouvelles révélations en perspective... D'ici-là, bonnes fêtes à tous  ! 

Mr SMITH

 

 © Jocelyn M. Lecocq - Cet article est la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation préalable.