Dans la foulée du "Piège Diabolique " en version feuilleton dans le journal Tintin (voir ici), 

Sato-integraleles éditions Blake & Mortimer/Dargaud viennent de sortir en intégrale (pour la première fois) "Les 3 Formules du Professeur Sato ", ainsi que le "découpage original" des 2 tomes, le tout disponible également sous forme de coffret avec ex-libris numéroté...

L'intégrale "normale" est précédée d'un dossier illustré par plusieurs croquis et documents - dont des inédits - par E.P. Jacobs (et Bob de Moor), avec une introduction et des commentaires de Daniel Couvreur. On regrettera quand même le choix de la couverture qui fait appel au trait par trop hergéien de B. de Moor, aggravé par un montage maladroit ne respectant pas les proportions (le robot samouraï est beaucoup trop petit ! )...

Sato-decoupage_R

Le "découpage original", cette fois de la seule main de Jacobs, comporte deux parties  distinctes : d'une part, les crayonnés sur calques du 1er tome - "Mortimer à Tokyo " -, très aboutis, jamais publiés à ce jour (NB : 4 planches et quelques cases manquantes ont été remplacées par des films d'impression au noir) ; d'autre part, à l'état d'ébauche, les planches du 2e  tome, qui avaient déjà fait l'objet d'un album en 1990, intitulé "Dossier Mortimer contre Mortimer ". A noter que le contenu du dossier en question (de 18 pages) n'a pas été repris dans les présentes éditions  (les textes étaient de François-Xavier Nève de Mévergnies). Il est donc dommage que l'éditeur n'ait pas réservé son nouveau dossier pour ce volume consacré au découpage, car en l'état, il "contraint" ainsi l'amateur d'acquérir l'intégrale "normale" dont-il possède déjà sûrement le contenu en albums individuels ! Calcul marketing un peu trop évident, comme en témoigne le coffret à tirage limité, pour les collectionneurs inconditionnels...     (ci-dessous -v)                     / Verso du volume "Découpage Original" /

Cofret-Sato

Sato-decoupage_V

 

DossierSato

Néanmoins, ne boudons pas ces publications qui remettent en lumière le travail d'E. P. Jacobs, un peu éclipsé aujourd'hui, hélas, par celui des divers repreneurs... Voici notamment, à titre de comparaison, quelques aperçus des crayonnés du tome 1, juxtaposés par nos soins avec les dessins finalisés et imprimés, tels que nous les connaissions jusqu'à présent, afin de mesurer l'investissement de l'auteur dans son œuvre ultime et son goût prononcé du détail :

Controleur-Pl5

E. P. Jacobs a reconnu avoir eu du mal à déterminer les traits du professeur Sato. Alors qu'il n'avait jamais pratiqué le modelage, il a fini par travailler son portrait en volume afin d'arriver à un résultat le satisfaisant. L'extrait du calque ci-dessous nous révèle un Sato sensiblement différent, à la chevelure plus classique, aux tempes grisonnantes, et portant des lunettes !

Sato_compar-1

Comme le souligne pertinemment Daniel Couvreur dans son commentaire de cette vignette, Jacobs s'attache ici à donner une identité à chaque personnage, au même titre que le Professeur Mortimer, immergé dans cette foule compacte sortant du spectacle de Kabuki. Profitons-en pour souligner aussi la maîtrise remarquable du dessinateur belge pour refléter la grande diversité des visages nippons - contraitement à ce que l'occidental pourrait penser - dans "Les 3 Formules de Professeur Sato", une des qualités majeures de cette aventure exotique, dont la genèse remonte, rappelons-le, à 1967... 

Kabuki

Pour finir cette petite chronique, voici le crayonné de la planche n°31 de "Mortimer à Tokyo " tel qu'on peut le découvrir dans le volume "Découpage Original". Ce découpage du tome 1, bien que globalement très proche de l'album imprimé sorti en 1977 (précédé de sa publication en feuilleton dans le journal Tintin, entre 1971 et 72), et donc paradoxalement moins "révélateur" que le tome 2 (adapté tant bien que mal par B. de Moor ), constitue évidemment en soit un document intéressant pour les amateurs de Blake & Mortimer, et plus généralement pour les passionnés de bande dessinée réaliste et auteurs en herbe :

Sato-Planche_31

Sur ce, en attendant de vous retrouver en 2016, je vous souhaite à tous un...メリー・クリスマス! * 

Mr Smith

* (joyeux Noël !)

© Jocelyn M. Lecocq - Cet article est la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation préalable.