Au sein de la collection des véhicules de Blake & Mortimer chez Hachette*, la sortie de la miniature  "Austin beige" du Mystère de la Grande Pyramide  me donne l'occasion d'apporter plusieurs précisions inédites  sur cette voiture qui ne figurent pas, notamment, dans le fascicule joint.
Ici, au moins,  pas d'erreur d'identification du modèle : il s'agit bien d'une berline AUSTIN A70 Hampshire (produite seulement entre 1948 et 1950), qui apparaît pour la première fois dans le tome 1 (Le Papyrus de Manethon), avec le conservateur du musée du Caire, le professeur Ahmed Rassim Bey, à son volant.  
AUSTIN-A70blake_mortimer_jacobs_hachette_n11_00
En revanche, il n'est fait nulle part mention dans ce livret Hachette de l'auto louée par Mortimer dès le début de "La Chambre d'Horus " (tome 2 du Mystère de la Grande Pyramide tome 2), alors qu'il s'agit également une AUSTIN Hampshire  (qu'E. P. Jacobs s'est juste contenté de colorier de façon uniforme...) !
A70-Mortimer

Mais les lacunes ne s'arrêtent pas là, puisque je signale ici que le Capitaine Blake utilise aussi une AUSTIN A70 Hampshire dans La Marque Jaune (1953), exactement comme celles visibles dans les 2 tomes du Mystère du Grande Pyramide (1950-51) !
En effet, contrairement à ce qu'écrit Daniel Van Kerckhove dans son - par ailleurs - remarquable dossier "Marque Jaune" dans le livre "Le Monde d'Edgar P. Jacobs ", ce n'est donc pas une AUSTIN A40 Somerset, ni plus A40 Devon. A sa décharge, il faut admettre que lorsque, plus loin, Edgar P. Jacobs représente de face l'AUSTIN de Blake (voir ci-dessous ), la position des phares est incorrecte car un peu trop excentrée, se rapprochant en cela de l'A40 (par ailleurs, remarquons que dans la case où Blake parle à l'inspecteur Kendall, les vitres de custodes semblent bizarrement absentes/occultées)...

A70-MJ_1A70-cat

A70_MJ-3

A70_MJ-2

Austin-A70_A40-face

Ainsi donc, Jacobs a visiblement exploité sa documentation par 3 fois ! Un choix qui peut paraître étonnant, car ce modèle d'auto n'était pas très courant à l'époque, ni guère prisé, n'ayant connu que trois ans de production... En tous cas, notons que ni Blake ni Mortimer ne feront dans l'ostentation en matière automobile (comme leur créateur, d'ailleurs) ! 
Les amateurs de miniatures pourront toujours se procurer en triple exemplaires celle de la collection Hachette (correctement reproduite cette fois), en les repeignant, soit, pour les plus exigeants (et fortunés) se tourner vers le beau modèle au 1:43e de chez Spa Croft Models (GB), doté d'une finition plus réaliste et luxeuse :
AUSTIN_A70_diecast
*P.S. (mise à jour de Janvier 2015 ) : à noter que dans un récent ouvrage publié en Belgique, "Le Guide de Blake et Mortimer ", l'auteur, Daniel Couvreur,  évoque "les AUSTIN A40 Devon et Somerset de Blake dans  La Marque Jaune"... Erreur, M. Couvreur !
Vous n'est hélas pas le seul "spécialiste" d'E.P.J. à juger opportun d'émailler vos propos de précisions techniques, lesquelles n'ont manifestement pas été vérifiées à la bonne source ...
Mr Smith

© Jocelyn M. LECOCQ - Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.