Une grande exposition sur la BD se tient actuellement à Landerneau (Finistère), aux Capucins (Fonds H. & E. Leclerc pour la culture)*,  qui revient notamment sur la saga du journal "Métal Hurlant ". A cette occasion, évoquons l'un de ses artistes vedettes, Serge CLERC (né en 1957), qui a plusieurs fois fait part de son admiration pour Edgar P. JACOBS via divers dessins, dont les plus récents (2008) auront probablement échappé à la plupart des amateurs de Blake & Mortimer...

Clerc-BM_MJ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Clin d'œil façon punk à la "Marque Jaune" , dans un style ligne claire qui se cherche encore...(1977)

 

Clerc-Espadon

 

Un pastiche (avec un découpage différent) d'un passage du T.2 du "Secret de l'Espadon" (fin des années 70)

Clerc-PD_84

Parodie du "Piège Diabolique", dans le n°482 du journal Tintin spécial E. P. JACOBS (déc. 1984). Soit près de 30 ans avant l'album iconoclaste de Veys et Barral, "Le Piège Machiavélique"...

Clerc-BM_3

Clerc-BM_5

Pages de garde de son histoire - quelque peu fantasmée ! - de la revue "Métal Hurlant", intitulée "Le JOURNAL " *, et leurs détails respectifs, là aussi sans équivoque sur les goûts de S. CLERC !  (2008)

Clerc-BM_4

Clerc-BM_6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au détour des cases de cet album très touffu en références visuelles (souvent rétro), vous pourrez découvrir ces trois allusions savoureuses à l'œuvre de JACOBS :

Clerc-BM_1

A noter le compliment de l'esthète Serge CLERC (qui se représente ici lui-même, en compagnie d'Yves CHALAND) à propos des "beaux plis de pantalon d'Edgar P. JACOBS" (de ses personnages, bien entendu) !

Clerc-BM_8

Clerc-BM_7

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est avec plaisir que l'on retrouve ainsi chez les nouvelles générations de dessinateurs l'influence du grand artiste belge disparu, en sachant que si Serge CLERC fait partie à son tour aujourd'hui des références graphiques dans la bande dessinée et l'illustration, c'est un peu grâce aussi à  E. P. JACOBS !

Mr  SMITH

 *NB : cliquez pour accéder aux liens...

© Jocelyn M. Lecocq - Cet article est la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation préalable.