Signalons la parution chez Casterman, le 12 mars dernier, d'une édition commentée et documentée (par Philippe Goddin, spécialiste d'Hergé) - en vis à vis - des strips de la célèbre aventure de Tintin, "Les 7 Boules de Cristal ", initialement parus en noir & blanc dans le journal belge Le Soir, (déc.1943-sept.44) :

RASCAR CAPAC VOL1

A noter que si ces strips ont déjà fait l'objet d'un petit album en 2012 aux éditions Moulinsart (avec aussi des notes de Ph. Goddin, ici essentiellement axées sur les différences avec l'album en couleur ),

MalédictionRC

l'intérêt notable du présent ouvrage réside, à nos yeux, dans ses rappels sur l'apport (indéniable) d'Edgar P. Jacobs à la création et la réalisation de cette œuvre majeure (à commencer par l'invention du titre, si intrigant ! ). 

Jacobs+Melkebe+e+Hergé

En effet, l'auteur des futurs Blake & Mortimer était à l'époque collaborateur d'Hergé (officiellement à partir du 1er janvier 1944, mais en fait dès la fin 43 ), et son influence sur cette nouvelle aventure de l'intrépide jeune reporter, bien qu'évidente, fut trop longtemps occultée (comme celle de Jacques Van Melkebeke, sur le plan scénaristique)... "La Malédiction de Rascar Capac " aborde ainsi, à l'occasion, le rôle de Jacobs dans les recherches iconographiques (costumes, décors...), de modèle pour croquer des personnages, comme source vivante de gags homériques (de Haddock), ou lors de la future colorisation (et refonte complète) pour la publication sous forme d'album en 1948...

Inca-ponchoUn trio d'amis très créatifs : Edgar, Jacques, et Georges.

Pour autant, sans vouloir minimiser le talent de Georges Rémi - que nous apprécions beaucoup par ailleurs - il reste encore à réhabiliter E. P. Jacobs comme légitime co-auteur de certaines aventures de Tintin, notamment le fameux diptyque "Les 7 Boules de Cristal " & "Le Temple du Soleil ", qui se distingue dans la série.

En complément, je vous invite à écouter, le témoignage éloquent de Philippe Goddin à propos du travail de documentation d' E.P. Jacobs, recueilli pour la radio Le Mouv' par Benjamin Illy... :

Ajoutons que pour l'implication de Jacobs, en particulier sur la dimension fantastique - pour ne pas dire macabre - des "7 Boules de Cristal " et sa suite, il suffit de se référer à son "Rayon U" (fév.1943-avr.44) pour y trouver, déjà, l'ambiance pré-colombienne, peuplée d'impressionnantes momies ligotées et d'idoles colossales

IMG_6310

  

300px-Rascar_Capac 

 

 

 

 

 

 

 

Tintin-1

 


 

Voir aussi la toute 1ère couverture du journal Tintin, annonçant "Le Temple du Soleil ", en septembre 1946 : alors qu'il y est mentionné entre parenthèses "texte et dessins de Hergé ", en vérité, le spectaculaire décor est l'œuvre...d'E. P. Jacobs ! Autant de preuves du crédit à apporter à ce dernier dans l'impact exceptionnel qu'aura cette bande dessinée sur nombre de lecteurs (c'est l'aventure de Tintin qui bénéficie des plus nombreuses adaptations, dont au cinéma, celle à venir de S. Spielberg), notamment la sinistre apparition du spectre de Raspar Capac, coupable de bien des cauchemars chez plusieurs générations de jeunes, de 7 à 77 ans !  

RascarCapac-chambre

 N.B. : ce 1er volume, intitulé "Les Mystères des Boules de Cristal ", sera suivi en septembre d'un 2e tome, consacré cette fois au "Temple du Soleil "... Nous vous en reparlerons ! 

Mr SMITH

 

 

 © Jocelyn M. Lecocq - Cet article est la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation préalable.